Le règlement REACH, en vigueur depuis 2007, établit que les substances et composés chimiques qui peuvent être utilisés dans les procédés industriels en Europe d’une certaine manière. Il engage les compagnies de produits chimiques, les fabricants de textiles, les tanneurs et les cordonniers utilisant des colorants, des adjuvants, des additifs et tout ce qui sert à transformer une matière première en produit fini commercialisable.

Ensuite la zone d’application de REACH est limitée à l’Europe, il s’ensuit que les produits importés peuvent contenir des substances qui ne sont pas considérés comme dangereuses dans les pays où ils ont été fabriqués .

N’étant pas en mesure de restreindre la libre circulation des marchandises il est donc important de développer et de maintenir un système de contrôle des articles importés .

L’Associazione Tessile e Salute s’appuie sur le Ministère de la Santé et sur les autorités compétentes afin que les exigences du règlement REACH soient également adoptées dans la production des entreprises étrangères afin d’éviter qu’une substance interdite en Europe, soit présente dans des produits importés et crée des dommages pour la santé des utilisateurs .

Les données relatives au risque des textiles chimiques et des chaussures à l’échelle nationale sont répertoriées dans l’étude “produits chimiques dans les textiles et les réactions allergiques ” produite à la demande de la Commission européenne DG Enterprise en Octobre 2012

En outre, l’Association a développé et présenté des propositions pour améliorer et rendre plus efficace la législation existante appelant à une plus grande harmonisation des interdictions entre les différents Etats .