Compte tenu de cet objectif, l’Association travaille avec le Ministère de la Santé, les organes de décision et de contrôle (ISS, Groupes de travail techniques UE, agences des douanes, Asl, NAS ) en mettant à disposition ses propres connaissances techniques et son propre réseau de relations.

Tessile e Salute est convaincu que ce n’est pas seulement en travaillant en synergie qu’il soit possible d’identifier les solutions les plus efficaces pour prévenir et combattre la propagation sur le marché italien et européen de produits potentiellement dangereux.

En outre, la non-conformité menace les consommateurs et pénalise les entreprises qui opèrent dans la loi affaiblissant le système productif du Made in Italy.

Alors que les fabricants italiens et européens, en fait, opèrent dans un cadre juridique strict qui interdit l’utilisation dans le traitement de certains produits chimiques considérés comme dangereux pour la santé et qui sont soumis à la réglementation REACH de l’UE , de nombreux éléments de l’importation sont fabriqués dans les pays où les mêmes substances sont autorisées ou tolérées et donc présentent un plus grand degré de dangerosité. Il y a aussi des cas fréquents d’articles de contrefaçon portant l’image et les logos “copiés” de célèbres maisons de mode mais offert au public à des prix dérisoires. Les producteurs italiens se plaignent également d’une stricte inégalité entre les relations commerciales internationales: en effet, ils rencontrent de nombreuses difficultés dans l’exportation de leurs produits vers de nombreux pays en raison de la législation protectionniste alors que les producteurs étrangers sont autorisés à importer librement en Italie et en Europe sans contrôles spécifiques .

L’engagement de l’Associazione Tessile e Salute vise donc également à obtenir des relations commerciales fondées sur la réciprocité et le respect de la santé des consommateurs.

Mais ce n’est pas seulement de censurer les comportements incorrects et de retirer les produits dangereux du marché: il est important de renforcer et de soutenir les entreprises qui opèrent dans la loi et qui s’emploient à concevoir et à réaliser des produits innovants, durables, capable d’améliorer la qualité de vie des personnes. Beaucoup peuvent pousser également les consommateurs à réclamer leur droit pour acheter des articles sécurisés, des produits qui respectent l’environnement en termes aussi d’équité et de sécurité des travailleurs.