Lorsque l’Association a été fondée, en 2001, la question de la sécurité des produits d’habillements n’est pas encore ressentie par la majorité du grand public. Ce sont les «initiés» des entreprises et dans les associations des consommateurs à s’inquiéter des effets que certains produits chimiques peuvent avoir sur la santé des personnes qui les endossent. Avec l’ouverture des marchés européens et les gros volumes d’importations d’articles principalement de l’Extrême-Orient, la situation change: l’augmentation des cas de dermatite et de réactions allergiques attribuables à des vêtements et des chaussures, une inquiétude croissante à propos de la sécurité des produits en ventes sur le marché italien .

L’ouverture aux importations pénalise également les producteurs italiens qui doivent maintenant rivaliser avec les produits fabriqués dans l’absence de conditions de respect des droits des travailleurs et de la protection de l’environnement et dont les prix semblent être tellement intéressant pour les acheteurs. La demande de rendre obligatoire l’indication du “Made in” sur les étiquettes des produits en circulation en Europe certifie l’endroit où le produit a été fabriqué, à plusieurs reprises sollicités par les bureaux de représentation italienne dans la même communauté et de l’Associazione Tessile e Salute, mais elle reste rejetée.

La relation constante avec le Ministre de la Santé, l’Institut Supérieur de la santé, les institutions régionales, permettent à l’Associazione Tessile e Salute d’être l’interlocuteur technique pour les Autorités compétentes dans la gestion du problème de la sécurité des produits .

Au fil des ans, l’Association a développé un certain nombres d’initiatives de sensibilisation et de suivi de la situation en apportant sa voix dans des contextes de prise de décision et faire usage constamment de la contribution des experts de la santé et de la recherche.

Elle a également réalisé des conférences et suivi des publications, elle a animé le dialogue et la confrontation avec les professionnels de l’industrie, de la santé et avec les intervenants (stakeholders).